Violence Physique - L’abus physique

« L'abus physique, c'est quand une personne qui s'occupe de toi (entraîneur, thérapeute, bénévole, etc.) utilise la force physique pour te faire mal ou pour blesser un autre jeune.»

Exemple:

  • Pousser, secouer, ou frapper un athlète;
  • Forcer l’athlète à s’entrainer même si l’athlète est blessé;
  • Pincer l’athlète;
  • Donner des entrainements de plus qui rendent l’athlète malade;
  • Demander à l’athlète de faire des mouvements ou des gestes trop difficiles qui peuvent être dangereux pour sa santé.
Responsive image

Responsive image

Violence Physique - Punition corporelle

« La punition corporelle, c’est lorsque par un geste ou l'utilisation de la force, ton entraîneur ou un autre adulte dans ton milieu sportif, te cause un malaise physique ou une douleur pour te punir ou pour corriger tes comportements. Si cela t’arrive, tu n’as pas à l’accepter! Ça veut dire que tu es victime d’abus physique et tu dois chercher de l’aide auprès d'organismes ou de gens en qui tu as confiance »

Exemple:

  • Punir en frappant avec des objets;
  • Donner des gifles, des coups à la tête ou à autre partie du corps;
  • Infliger un entraînement punitif ;

Violence Physique - Rituel d’initiation sportive

« Qu’est-ce que le rituel d’initiation abusif? C’est toute activité qui est humiliante, dégradante, abusive ou dangereuse à laquelle les membres de l'équipe plus expérimentés exigent que l'athlète-recrue participe afin de gagner sa place au sein de l'équipe. »

Exemple POSITIFS:

  • Prendre part à des joutes sportives récréatives;
  • Accomplir du travail communautaire en équipe;
  • Organiser et participer à une activité de financement pour l’équipe;
  • Organiser des jeux ou l’on favorise la coopération, l’esprit d’équipe et leadership;
  • Associer une recrue à un vétéran comme mentor ou tuteur académique.

Exemple NÉGATIFS:

  • Demander à l’athlète d’enlever ses vêtements
  • Forcer l’athlète à consommer de la drogue ou de l’alcool
  • Kidnapper, attacher ou isoler l’athlète
  • Crier des injures ou dire des choses méchantes
  • Menacer l’athlète de violence physique
  • Simuler ou accomplir des actes de nature sexuelle (embrasser, toucher les parties intimes, relation sexuelle orale, anale ou vaginale)
  • Tatouer, percer ou raser une partie du corps de l’athlète
  • Faire manger des choses pour humilier l’athlète (nourriture pour chien, papier hygiénique, etc)
Responsive image

Violence Psychologique

C’est quoi: «Si une personne qui s’occupe de toi (entraîneur, thérapeute, bénévole, etc.) te ridiculise régulièrement, te rabaisse devant les autres, t’exclus intentionnellement ou adopte d’autres comportements qui ébranlent ta confiance en toi et ton estime de soi»

Force mentale: «Tu t’es certainement déjà fait dire par tes parents, tes entraîneurs, ou même les membres de ton équipe, que pour réussir dans ton sport, il faut que tu aies l'esprit fort. Lorsque tu pratiques ton sport, en entraînement comme en compétition, tu dois constamment repousser tes limites pour pouvoir performer à ton maximum. Il faut pouvoir mieux se concentrer, bien contrôler son corps et ses émotions, posséder la motivation et la détermination envers l'objectif à atteindre pour réussir.»

Techniques positives pour la force mentale

  • Se dire dans sa tête des paroles positives (ex: Je me sens très rapide aujourd’hui»)
  • Se concentrer sur nos buts ;
  • Développer des techniques pour mieux gérer ses émotions

Exemple abus psychologique

  • Crier des injures et dire des choses méchantes
  • Frapper ou lancer des objets sous l’effet de la colère et de la frustration (ex. : lancer un bâton de hockey, frapper dans une poubelle, etc.)
  • Menacer l'athlète de blessures physiques
  • Expulser ou exclure l'athlète d’un entraînement
  • Rejeter ou ignorer volontairement l'athlète (toujours ignorer sa présence)
Responsive image Responsive image

Responsive image

Violence Sexuelle - Abus sexuel

« L’abus sexuel, c’est quand une personne (entraîneur, thérapeute, bénévole, etc.) veut participer à une activité sexuelle avec toi. Elle peut prendre diverses formes et inclure ou non des contacts physiques. Subir un abus sexuel, ça peut être très effrayant, et ce n’est jamais la faute de la victime!»

Exemple: Abus sexuel avec contact

  • Inciter l'athlète à se livrer à des attouchements sexuels ou à les subir
  • Proposer des échanges de faveurs ou de privilèges en retour de faveurs sexuelles
  • Embrasser l'athlète sur la bouche ou une autre partie du corps de l’athlète
  • Avoir une relation sexuelle avec l’athlète (orale, vaginale, ou anale)

Exemple: Abus sexuel sans contact

  • Exhiber ses parties génitales devant l’athlète
  • Demander à l’athlète de se dévêtir
  • Demander à l'athlète de se caresser ou de se masturber
  • Faire visionner des images ou des films sexuellement explicites
  • Faire des appels, envoyer des textos, des sextos, ou des courriels sexuels
  • Utiliser Internet afin de communiquer en ligne avec des jeunes d'âge mineur et de les attirer hors de chez eux, dans un but sexuel, pornographique ou criminel

Harcelement sexuel

« Il est aussi possible que tu sois victime d'une violence sexuelle beaucoup plus subtile. On parle ici d’harcèlement sexuel (paroles, gestes, ou comportements à caractère sexuel non désirés, qui se manifeste souvent de façon répétée; ex. : se faire siffler, faire des plaisanteries sexuelles offensantes, poser des gestes suggestifs ou vulgaires). Ces comportements sont tout aussi inacceptables de la part de ton entraîneur ou de tout autre intervenant. Tu n'as pas à les accepter. »

Exemple:

  • Appeler quelqu’un en sifflant en signe d’attraction sexuelle
  • Faire des plaisanteries sexuelles offensantes
  • Poser des gestes suggestifs ou vulgaires envers quelqu’un
  • Montrer ses parties intimes devant quelqu’un

« Le toucher fait partie intégrante de l’entraînement. Les entraîneurs et les intervenants sportifs sont amenés à toucher les athlètes pour différentes raisons : affectives (féliciter, réconforter, renforcer un sentiment de cohésion, etc.); comportementales (enseigner les techniques, aider au développement d'habiletés spécifiques, attirer l’attention sur un aspect particulier, etc.); sécuritaires (prévenir ou traiter une blessure, détendre les muscles, etc.); culturelles (serrer ou taper dans la main de l'adversaire à la fin d’un match, etc.).

Malgré l'importance et la nécessité du toucher dans l'environnement sportif, il doit être bien exécuté et utilisé de façon appropriée.

Exemple: Utilisation appropriée du toucher

  • Taper dans la main « high five » pour féliciter l’athlète
  • Placer les bras ou les jambes de l’athlète pour enseigner les techniques et ajuster les mouvements
  • Soutenir ou attraper l’athlète pour prévenir une blessure ou un accident
  • Masser pour détendre une crampe avec la permission de l’athlète
  • Poser la main sur l’épaule/le dos/la tête de l’athlète pour reconnaître ses efforts
  • Réunir les membres de l'équipe dans une accolade pour renforcer la cohésion de l'équipe

Exemple: Utilisation Inappropriée du toucher

  • Toucher toute partie intime de l’athlète
  • Secouer, pousser ou frapper l'athlète
  • Poursuivre un contact physique ou un massage qui met l’athlète mal à l’aise
  • Embrasser l'athlète (sur la bouche ou sur toute autre partie du corps)
  • Masser l'athlète sans lui en demander la permission
  • Punir l'athlète
Responsive image

Intimidation

« Être une cible d’intimidation c’est douloureux, épeurant et ça donne parfois envie de s’isoler. Être témoin d’intimidation peut être difficile, rappelle-toi que tu n’es pas seul et qu’il existe des moyens pour faire cesser l’intimidation. »

«L’intimidation ce sont des comportements, paroles, ou gestes répétitifs, qui visent à blesser ou à faire du mal à quelqu’un. »

L’intimidation existe aussi sur les réseaux sociaux, dans les textos, les blogues et sur le Web; ce qui s’appelle aussi de la Cyberintimidation

Intimidation physique

  • Faire trébucher quelqu'un
  • Bousculer quelqu'un intentionnellement
  • Empêcher quelqu'un de faire quelque chose
  • Frapper quelqu'un
  • Agresser sexuellement un jeune

Intimidation verbale

  • Insulter, ridiculiser ou se moquer de quelqu'un
  • Menacer quelqu'un
  • Faire des remarques sexistes, homophobes, transphobes ou racistes
  • Faire des remarques discriminatoires basées sur l’âge
  • Faire des commentaires sexuels

Intimidation sociale

  • Propager des mensonges ou des rumeurs à propos de quelqu'un
  • Dénigrer, humilier quelqu'un
  • Regarder quelqu'un de manière arrogante ou menaçante
  • Isoler, exclure quelqu'un

Intimidation matérielle

  • Détruire quelque chose
  • Vandaliser un endroit
  • S’approprier les objets des autres (y compris, par exemple, des images intimes dans le cyberespace)
Responsive image

CONSÉQUENCES de la violence et de l’intimidation

Sportives

  • Diminution de la performance sportive
  • Abandon d’un sport
  • Difficulté à faire confiance aux gens dans le milieu sportif
  • Changement de sport
  • Absence aux entraînements
  • Manque de concentration
  • Entraînement compulsif

Physiques

  • Augmentation du nombre de blessures
  • Problème nutritionnel
  • Problème de sommeil
  • Dépendance (alool, drogue, jeux)
  • Symptômes physiques divers (maux de tête, fluctuation du poids, problème gastro)

Psychologiques

  • Auto-mutilation
  • Problème psychologique (ex : anxiété, dépression)
  • Diminution de l’estime de soi
  • Problème d’image de soi

Sociales

  • Problème de développement social
  • Suicide
  • Tendance à s’éloigner des membres de sa famille, de ses amis
  • Difficulté à établir des relations sociales
  • Problèmes à l’école
  • Problèmes de comportement
  • Difficulté à faire confiance à d’autres gens
...

Clique sur une option pour connaitre laquelle est la mieux pour toi ! Mais surtout n’oublie pas, tu n’es jamais seul.e et c’est important de demander de l’aide. Sport’aide est toujours là pour toi! Par téléphone 24/7

Par téléphone 24/7 • 1 833 211-AIDE(2433)
Ça y est, tu prends ton courage à deux mains et tu composes enfin le 1-833-211-AIDE(2433).

Lorsque tu appelles à la ligne sans frais de Sport’Aide, il y aura toujours un.e intervenant.e pour te répondre. À ce moment-là, tu seras libre de donner ton nom, ou de rester anonyme, en disant à l’intervenant.e que tu ne désires pas le donner. Il n’y a absolument aucun problème! Cela ne change en rien la discussion que tu auras avec lui ou avec elle. Quoi qu’il en soit, tu dois savoir que tout ce qui se dit demeure confidentiel; c’est-à-dire que l’intervenant n’en parlera absolument à personne. Même si ton coach nous contacte pour savoir si tu as appelé : motus et bouche cousue!

Par message texte 8h à 22h • 1 833 211-AIDE(2433)
Tu peux nous envoyer un SMS quand tu es disponible et ainsi demander de l’aide sans crainte d’être entendu.e.

Lorsque tu nous envoies un SMS tu reçois une réponse immédiate qui t’indique que nous avons bien reçu ton message et qu’un.e intervenant.e entrera en contact avec toi quand il ou elle sera disponible. De notre côté, nous recevons une notification et, lorsque nous le pouvons, nous t’envoyons un message pour te dire que nous avons le temps de traiter ta demande. Habituellement, le délai de réponse est relativement court. Il se pourrait cependant que tu ne sois plus disponible au moment où nous te répondons, mais ce n’est pas grave, tu peux nous écrire plus tard dans la journée, en soirée, ou le lendemain et nous poursuivrons l’intervention avec toi au moment opportun. Nous allons te poser des questions afin de bien comprendre ta situation et, par la suite, nous tenterons de t’accompagner du mieux que nous le pouvons.

Par courriel 8h à 22h • adresse courriel
Tu peux nous faire part de tes disponibilités afin que nous fixions un rendez-vous téléphonique ensemble. Sinon, le courriel est un moyen efficace d’obtenir de l’information rapide.

Lorsque tu nous envoies un courriel, nous recevons un message dans notre boîte de réception. Habituellement, le délai de réponse est relativement court. Si ta demande nécessite des renseignements précis, nous pourrons y répondre en un seul courriel, avec toutes les informations nécessaires. Si, au contraire, nous jugeons que ta demande nécessite davantage d'éclaircissements et que nous aurions besoin de plus d’informations pour bien t’accompagner, nous te demanderons de fixer un rendez-vous téléphonique, selon tes disponibilités.

Par facebook et Instagram 8h à 22h • adresse courriel
TTu peux nous écrire quand tu es disponible et ainsi demander de l’aide sans crainte d’être entendu.e

Lorsque tu nous envoies un message via Facebook, nous recevons un message dans notre boîte de réception. Habituellement, le délai de réponse est relativement court. En fonction de ta demande, nous pouvons y répondre en quelques échanges seulement. Si, au contraire, nous jugeons que ta demande nécessite davantage d'éclaircissements et que nous aurions besoin de plus d’informations pour bien t’accompagner, nous te demanderons de fixer un rendez-vous téléphonique, selon tes disponibilités.

Molly
Sortie rapide
Sport'Aide

5055, Boulevard Wilfrid-Hamel (Suite 200)
Québec (Québec)
G2E 2G6
CANADA
Ligne d'écoute : 1-833-211-2433 (AIDE) 1-833-245-4357 (HELP) | Bureaux administratifs : 418-780-2002

Politique integrite

©2024, Sport'Aide. Tous les droits sont réservés.