Sport’Aide à l’écoute de nos jeunes sportifs

Devant la pandémie actuelle et en plus des inquiétudes de santé provoquées par celle-ci, Sport’Aide a décidé au cours des derniers jours d’élargir son offre d’accompagnement à la communauté sportive québécoise. C’est pourquoi nous vous invitons à consulter cette page web où nous proposerons des outils d’information et de sensibilisation destinés tant aux athlètes, qu’à leurs parents, leurs entraîneurs, officiels et bénévoles. Lire notre communiqué de presse.

Besoin d’aide ou de parler de votre situation? Contactez-nous!

Parents confinés – Quel rôle jouer auprès de vos enfants sportifs?

Invitation aux parents

Vous vous sentez impuissants et démunis dans la situation actuelle?
Vous ne trouvez plus les mots pour discuter avec vos enfants?
Vous arrivez difficilement à les comprendre ou les garder motivés?
Vous souhaitez partager avec d’autres parents comme vous?
Sport’Aide vous invite à venir en discuter et échanger ensemble!

Le mercredi 17 juin, 19h00, joignez-vous à Marc Durand (animateur de l’activité), Élise Marsollier (Ph.D. et consultante en performance mentale), Fabrice Vil (président Pour 3 Points et coach certifié en développement intégral), Marc Griffin (analyste baseball à RDS et parent de trois jeunes sportifs) et Sylvain Croteau (directeur général de Sport’Aide).

C’est gratuit! et ensemble nous discuterons de la situation et des meilleures manières d’accompagner vos jeunes sportifs qui en ont bien besoin en cette situation particulière.  Inscrivez-vous rapidement en cliquant tout simplement ici!

Dans l’intervalle, Sport’Aide est là pour vous et nous vous invitons à nous suivre sur les médias sociaux (FacebookTwitter et Instagram), à visiter notre page COVID-19 ou à nous contacter directement.

Vidéos

Articles

Reprise du sport : une question d’équilibre

COVID-19, Pour tous | No Comments

Au cours des dernières semaines, combien de fois avons-nous entendu que « rien ne serait plus pareil » ; que « les habitudes ou les processus seraient à revoir » ; ou que « les organisations allaient devoir se réinventer » ? Dans ce concert de remises en question, qu’en est-il de nos jeunes sportifs qui, habitués à des rythmes effrénés dictés par leurs agendas, attendaient de reprendre le collier ? Sont-ils tous contents de ce retour à la « normale » ? Un de nos intervenants avait envie de s’adresser à eux. ————— Environ un mois s’est écoulé depuis l’annonce de la ministre Charest quant à la reprise des activités sportives. Que cette nouvelle a fait du bien au moral !…

L’inclusion au temps de la COVID-19

COVID-19, Pour tous | No Comments
Cette série de blogue nous a donc conduits à la problématique suivante. Selon les études portant sur le système immunitaire comportemental (SIC), la présence du coronavirus pourrait entraîner un plus...

L’exclusion au temps de la COVID-19

COVID-19, Pour tous | No Comments
Pour résumer où nous en sommes dans notre réflexion, la présence de pathogènes active le système immunitaire comportemental (SIC) et entraîne une plus grande rigidité dans les normes sociales (hygiène,...

La solidarité au temps de la COVID-19

COVID-19, Pour tous | No Comments
Dans notre plus récent blogue, nous avons discuté du fait que la présence d’une maladie comme le COVID-19 pouvait entraîner l’évitement des autres.  À l’inverse, nous ne comprenions pas pourquoi...

L’évitement au temps de la COVID-19

COVID-19, Pour tous | No Comments
J’aimerais amorcer cette série de quatre blogues par une anecdote bien personnelle. Ceux qui me connaissent savent que pour moi, il n’y a rien de mieux qu’une bonne vielle poignée...

Cyber-confinement : dépendance, prédation et intimidation

À l'action! Agissons contre l'intimidation, COVID-19, Pour tous | No Comments
Le confinement causé par la pandémie du corona virus a occasionné un changement de routine pour l’ensemble des Québécois. Pas d’école, pas de sports, pas de restaurants, pas de cinéma,...

Athlètes et entraîneurs canadiens confinés : Qui consulter en cas de besoin?

COVID-19, Pour tous | No Comments
La situation actuelle amène peut-être davantage d’athlètes et d’entraîneurs à vouloir faire appel à des spécialistes en psychologie, psychologie du sport, entraînement mental, etc. sans toutefois savoir vers qui se...

Exercice physique et système immunitaire : trop c’est comme pas assez

COVID-19, Pour tous | No Comments
En cette période de confinement, il est important, autant pour notre santé physique que psychologique, de nous garder occupés et actifs, et ainsi de notamment continuer à pratiquer des activités...

Entraîneurs confinés : quel rôle jouer auprès de vos athlètes?

COVID-19, Entraîneurs | No Comments
Au sein de la communauté sportive, les entraîneurs font partie des personnes affectées de plein fouet par cette pandémie et le confinement, synonymes d’arrêt soudain des entraînements et de la...

Parents de sportifs confinés – Quand les émotions et l’incertitude sont décuplées

COVID-19, Parents | No Comments
Pour la grande majorité des parents, le confinement qu’impose le COVID-19 engendre une multitude de changements soudains aux niveaux professionnel, scolaire et personnel. Ces changements ont probablement bouleversé le fonctionnement...

Sportifs et athlètes confinés – Quand les émotions et l’incertitude prennent toute la place

COVID-19, Pour tous | No Comments
Le match qui oppose actuellement la communauté sportive à la pandémie de COVID-19 est plus qu’un affrontement inattendu, c’est une situation exceptionnelle engendrant méconnaissance, imprévisibilité, incertitude, ambiguïté, ainsi qu’une perte...

Conséquences méconnues du COVID-19 sur les sportifs

COVID-19, Pour tous | No Comments
La période de crise que traverse actuellement la planète en lien avec le COVID-19 nous affecte évidemment tous et chacun à des degrés différents. La communauté sportive n’y échappe pas....

Bigorexie : Quand le sport devient une addiction

COVID-19, Pour tous | No Comments
Avez-vous déjà entendu parler de la bigorexie? Ce terme qui, initialement, était utilisé dans le monde du culturisme, pourrait concerner l’ensemble des activités physiques et sportives. Plus connue en Europe,...

Suggestions de lectures Sport’Aide

COVID-19, Pour tous | No Comments
Envie d'un peu de lecture? Sport'Aide a pensé à vous et vous fait des suggestions... Le manuel de l'entraîneur sportif Linda Morency et al. [...] Que vous soyez entraîneur débutant ou...

Qu’est-ce qui se passe lorsque j’appelle chez Sport’Aide?

COVID-19, Sportifs | No Comments
Voici que tu prends ton courage à deux mains et que tu composes enfin le 1-833-211-AIDE(2433). Tu y réfléchissais depuis longtemps. C'est après avoir vu le numéro de Sport'Aide sur...

S’occuper de soi et en profiter pour explorer

Pendant cette période difficile, il importe que tu te donnes les moyens de prévenir et réduire l’anxiété qui risque de t’habiter. Comment y parvenir?

Voici des petits conseils qui pourraient t’être fort utiles

  • D’abord s’assurer de dormir et se reposer
  • En profiter pour pratiquer la relaxation
  • Faire de l’exercice régulièrement
  • Pratiquer ou explorer la méditation ou la visualisation
  • Marcher ou s’amuser dans la nature
  • S’accorder des périodes de récupération
  • Diminuer son régime d’entraînement
  • Découvrir de nouvelles passions ou en redécouvrir d’anciennes

Bref, en suivant ces conseils tu mets toutes les chances de ton côté afin d’améliorer ton bien-être psychologique et, autre élément important à considérer, de renforcer ton système immunitaire face à ce virus.

Besoin d’aide professionnelle?

En plus de ces conseils, il pourrait arriver que tu éprouves le besoin de te confier, d’exprimer certaines inquiétudes, de trouver des réponses à certains questionnements ou de tout simplement vouloir ventiler.

Si tu te reconnais, sache d’abord qu’il n’y a rien d’anormal à éprouver ces sentiments en cette période difficile et unique. Aussi, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide. Parles-en à tes proches, ta famille ou quelqu’un de confiance. Tu pourrais aussi considérer contacter ton médecin, un professionnel de la santé mentale ou un psychologue.

Tu te questionnes et tu as besoin d’en parler? Contacte-nous afin de valider les différentes pistes de solution.

Savais-tu que…

Mario Lemieux, Serena Williams, Tiger Woods, Kim Clijsters et la patineuse de vitesse québécoise Marie-Ève Drolet ont quelque chose en commun?

Pour différentes raisons, ces cinq athlètes ont tous dû interrompre leurs carrières respectives pendant plusieurs mois, voire quelques années dans certains cas, et ils sont tous repris la compétition avec succès.

Alors si tu t’inquiètes en raison de cette période d’inactivité, n’aies crainte. La vie reprendra son cours normal et profites plutôt de cette période… pour découvrir de nouvelles passions ou pour faire des choses que tu ne prends pas toujours le temps de faire.

Cette inaction t’embête? Tu te sens impuissant?
Contacte-nous!!!

Questions les plus fréquentes

Tu te questionnes? Tu n’es pas le seul.
Voici quelques-unes des questions auxquelles nous répondons ci-dessous.

Je me sens seul, est-ce normal?

D’abord te rassurer, oui c’est normal que tu te sentes seul.
Cela dit, tu peux communiquer avec tes amis ou tes coéquipiers qui vivent la même chose.
C’est une période difficile pour tout le monde, mais l’important c’est d’en parler et de garder contact.
Avec tes proches ou des services d’aide si tu as besoin de parler ou te confier.

Je trouve le temps long et je m’ennuie.
Avez-vous des conseils?

C’est normal de trouver le temps long puisque ton horaire n’est plus le même.
Tu dois d’abord apprivoiser cette nouvelle situation et aussi t’établir une routine.
Continuer à mettre ton cadran le matin, t’établir des moments d’entraînement, d’études et pour les repas.
En t’occupant et te concentrant sur ce que tu peux faire et contrôler, tu diminueras ton sentiment d’incertitude.

Mes amis et mes coéquipiers me manquent…

Je te comprends et tu leur manques probablement à eux aussi puisque tout le monde vit un peu la même solitude.
C’est pourquoi je te rappelle que tu peux quand même les voir virtuellement au lieu de te limiter aux messages textes.
En ces moments difficiles, sache que c’est important de garder contact avec tes amis.
Heureusement, il existe plein de possibilités sur le web pour vous réunir et partager des bons moments ensemble.

C’est difficile de me motiver à garder la forme sans compétition à venir.
Comment faire?

Je comprends très bien que l’absence de compétition puisse nuire à ta motivation.
Cette pause est peut-être alors une belle occasion pour te concentrer sur des aspects pour lesquels tu as habituellement moins de temps.
Que dirais-tu, par exemple, de profiter de ce moment pour améliorer tes habiletés mentales comme ta confiance ou la visualisation?
Enfin, d’autres aspects parfois négligés comme le repos, la récupération ou la relaxation mériteraient que tu t’y attardes.

J’ai peur d’avoir perdu mes habiletés et la forme à la reprise des activités.
Normal que je me sente ainsi?

D’abord te dire que cette inquiétude est tout à fait normale et de nombreux sportifs comme toi sont habités par ce sentiment.
Cela dit, tu dois te concentrer sur toi, ton bien-être et les efforts que tu dois te consacrer en cette période.
Si tu y parviens, tu en ressortiras plus en forme mentalement et physiquement que d’autres.
Profite plutôt de cette période pour bien te préparer.

Comment pourrais-je maintenir la forme malgré cette inactivité?

Malgré l’interruption de tes activités, tu peux continuer à t’investir dans ton entraînement.
En ce moment, il serait peut-être plus facile d’en profiter pour continuer, par exemple, à améliorer ta flexibilité, ta force et ta force mentale.
En t’établissant une routine, tu pourras conserver un niveau d’activité physique qui t’aidera à gérer ton stress et à maintenir une attitude mentale positive.
Même si tu ne peux te rendre au gymnase ou à ton centre sportif, il y a d’autres alternatives pour t’aider à demeurer actifs.

Confiné à la maison, pouvez-vous me dire s’il existe des façons de m’entraîner à la maison?

Premièrement, si tu cours dehors ou tu pratiques une activité à l’extérieur, assures-toi de respecter les recommandations de distanciation sociale.
Autrement, si tu t’entraînes chez toi, utilises ce que tu as à la maison.  Pour t’aider à préparer ou planifier des entraînements, tu peux aussi chercher en ligne des programmes proposant différentes options d’entraînement selon tes besoins.
C’est d’ailleurs un bon moment pour en essayer surtout que certaines plateformes sur le web sont actuellement offertes gratuitement.

Je passe beaucoup de temps sur les médias sociaux pour occuper mon temps.
Que pourrais-je faire d’autre?

D’abord te dire que c’est très bien que tu souhaites diversifier ton occupation et passer moins de temps sur les médias sociaux. Puisqu’il est question des médias sociaux, j’en profiterais pour t’inviter à la prudence si tu te gardes informé via ceux-ci. Assure-toi de le faire auprès de sources fiables et de manière équilibrée ce qui te permettra de bien comprendre la situation et l’importance des mesures mises en place.
Cela dit, tu pourrais adopter une routine avec des moments déterminés qui te permettrait de faire différentes choses et t’intéresser à autre chose que le sport.
La peinture, le dessin, le bricolage, la couture, la philatélie, la musique, la cuisine, la lecture, etc…  Sans oublier tes travaux scolaires que tu dois aussi réaliser afin de poursuivre tes apprentissages 😉

Je trouve difficile d’être ainsi à la maison… avec mes parents et ma famille.  Normal?

Tout à fait normal que tu te sentes ainsi… et c’est probablement la même chose pour les membres de ta famille.
Cette situation est inhabituelle et déstabilise beaucoup de monde puisqu’elle génère des changements soudains et imprévus pour tous.
Avec le résultat que ces changements ont probablement bouleversé le fonctionnement quotidien de ta famille.
C’est peut-être le moment de prendre soin de vous en famille et de vous accorder du temps ensemble en discutant et en vous amusant.

J’ai besoin de parler, mais je ne sais pas vers qui me tourner.
Avez-vous des suggestions?

Premièrement, je dois te féliciter pour reconnaître ton besoin de parler.  Bravo, car il est important dans ce cas-ci de rechercher du soutien.
Pour ce faire, tu peux d’abord demeurer en contact virtuel avec tes amis et tes proches pour discuter de vos sentiments entre vous.
Tu peux aussi demander de l’aide et nous contacter chez Sport’Aide qui sommes là pour t’écouter et t’aider.
Enfin, il y a des organismes régionaux (ex. : Excellence Sportive Québec Lévis, Excellence Sportive Île-de-Montréal, le Centre régional d’entraînement et d’événements de la Mauricie, etc.) qui pourraient te conseiller d’autres ressources d’aide.

Puis-je m’entraîner à l’extérieur malgré la consigne de confinement?

Oui, tu peux t’entraîner à l’extérieur mais tu dois toutefois t’assurer de respecter les recommandations générales.
Ainsi, tu ne peux t’entraîner en groupe et tu dois respecter les indications liées aux distanciations sociales-physiques, soit de ne pas être à moins de 2 mètres d’une autre personne. Aussi, n’oublies pas que si tu reviens d’un voyage à l’étranger tu dois absolument respecter une quarantaine de 14 jours sans sortir de la maison.
Après coup, si tu n’éprouves aucun symptôme lié au COVID-19, tu pourras sortir marcher, courir ou faire du vélo!

Je ne pourrai vivre mes championnats de fin de saison et ça me frustre énormément.  Ça me fâche et je trouve ça injuste.

C’est tellement normal que tu te sentes ainsi, mais je t’invite plutôt à penser à plus tard lorsque les activités reprendront.
C’est malheureux oui que tu ne puisses compléter la saison, mais tu n’es pas seul dans cette situation.
Penses aussi à ceux qui ne pourront peut-être même pas entreprendre leur prochaine saison estivale.
Je te comprends, mais profite plutôt de cette pause pour en faire une période de préparation prolongée en vue de la prochaine saison.

Si tu as une question pour nous, n’hésites pas à nous contacter.  Nous y répondrons.

I am text block. Click edit button to change this text.

Comment et que dois-je faire pour soutenir mes athlètes actuellement ?

Très bonne question. Il faut d’abord prendre soin de l’athlète, mais SURTOUT de la personne.  Cela dit, quel que soit l’état d’esprit de vos athlètes en ce moment, ce qui importe est de les comprendre individuellement et de considérer les besoins de chacun afin de leur fournir un soutien et des conseils appropriés. Naturellement, aucun comportement d’entraîneur n’est parfait et ne garantit le bien-être et la performance de ses athlètes.

Afin de bien accompagner mes sportifs, vers quels professionnels je pourrais me tourner pour m’assurer de bien faire les choses ?

Question fort pertinente alors que des gens s’improvisent parfois dans ce domaine.  Ce qu’il faut savoir c’est : qu’ils soient d’une orientation plus clinique ou éducationnelle, la majorité des intervenants aptes à agir auprès des sportifs, des entraîneurs et des structures québécoises et canadiennes sont membres professionnels de l’Association Canadienne de Psychologie du Sport. Pour trouver un intervenant, vous pouvez nous contacter chez Sport’Aide ou communiquer avec votre Centre Régional d’Entraînement Multisport afin d’obtenir une liste de personnes accréditées/affiliées.

Je trouve cette période difficile et je crains que ça ne nuise à mon rôle auprès de mes sportifs. Normal ?

C’est tout à fait normal de vous sentir ainsi, car c’est une situation qui insécurise plusieurs personnes actuellement.  Cela dit, permettez-vous de reconnaître et accepter les sentiments qui vous habitent. Réfléchissez à ce qui vous affecte le plus comme entraîneur dans la situation présente, mais aussi comme personne. Quelles sont les conséquences de ces émotions et affectent-elles vos comportements ? Sentez-vous que vous êtes nerveux, apathique, motivé, découragé ?

Et si je sens le besoin d’en parler ou de me confier ?

Il ne faut surtout pas hésiter à le faire et à verbaliser la façon dont vous vivez la situation. Contactez d’autres entraîneurs et partagez vos questionnements, vos inquiétudes et votre frustration. Faites appel à votre réseau d’intervenants (préparateurs physiques, physiothérapeutes, consultants certifiés en performance mentale, etc.) puisqu’ils peuvent s’avérer un important soutien pour vous aussi comme entraîneur.  Vous pouvez aussi nous appeler chez Sport’Aide.

Dans cette période d’inactivité, j’ai peur que mes sportifs perdent la forme et je ne veux pas non plus trop leur en imposer.

Effectivement, comme entraîneur, le contexte pourrait vous inciter à être davantage exigeant afin de vous assurer que vos athlètes gardent la touche.  Il ne faut toutefois pas chercher pas à remplir votre horaire et celui de vos athlètes. Pour certains, le niveau de motivation est très bas en ce moment et les faire s’entraîner ne les aide pas. Selon les objectifs de vos athlètes (et pas les vôtres), identifiez si l’important en ce moment, est de maintenir un niveau d’activité physique minimal ou la poursuite d’objectifs.

Depuis le début du confinement, je me remets beaucoup en question.  Disons que nous avons du temps pour penser…

Sachez d’abord qu’il est normal et TRÈS sain de vous remettre en question ! Tout comme il est conseillé aux athlètes de réfléchir sur leur expérience sportive et les autres facettes de leur personnalité, nous vous encourageons à questionner votre expérience d’entraîneur. Pourquoi ai-je voulu devenir entraîneur ? Sur quelles connaissances je me base pour intervenir ? Quelles sont les valeurs qui me sont chères ? Quels sont les comportements que j’adopte en lien avec ces valeurs ? Ai-je des comportements qui ne sont pas en adéquation avec mes valeurs ? Etc.

Les semaines passent et je trouve difficile de garder contact avec mes athlètes et je me demande parfois si c’est important.

Absolument puisque vous occupez une grande place dans leur vie.  Vous êtes l’une des personnes en qui ils ont confiance et avec laquelle ils pourraient exprimer les sentiments qui les animent en ce moment.  Autant que possible, créez un espace où ils se sentiront libres de vous partager ce qu’ils vivent. Écoutez-les et demandez-leur comment vous pouvez les aider. Aussi, n’hésitez pas à solliciter d’autres ressources (médecins, préparateurs physiques, consultants en performance mentale, etc.) pour gérer ensemble cette situation.

Ce contexte est très confrontant et je me sens parfois démuni et à cours d’idée avec mes athlètes.

Normal de vous sentir ainsi, car cette situation est déstabilisante pour nombre d’entre nous. Cela dit, continuez à agir en fonction des besoins de vos athlètes en donnant un aperçu des options d’entraînement continu ; des suggestions d’entraînement à domicile via des programmes ou des applications en ligne crédibles ; des recettes saines à essayer ; ainsi que des opportunités de sortir et de bouger (randonnée, marche, course ou vélo). Vous pouvez aussi proposer des moyens créatifs de rester engagés dans leur sport, comme des suggestions de lectures ou de podcast à écouter.

De par mon rôle auprès d’eux, je me demande si je peux leur conseiller d’autres occupations que leur seule pratique sportive.

Bonne question et oui il faut profiter de cette situation de confinement pour les inciter à trouver un juste équilibre entre des activités qui les maintiendront actifs physiquement et mentalement et d’autres activités libres comme se reposer, lire, cuisiner, passer du temps en famille, etc. Laissez-leur le temps et l’occasion de découvrir d’autres aspects de leur personne. Ils seront d’autant plus motivés à se consacrer à nouveau à leur sport.